Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

visuel mission accomplie web

 

Chaque mois, découvrez le témoignage d’une personne accompagnée par notre équipe : sa situation avant de découvrir et d’intégrer le PLIE, son parcours dans le dispositif et ce qui en a découlé. Au fil des opportunités, ils ont su relever le défi : décrocher un emploi ou une formation.

Sébastien, un hémois de 40 ans épanoui professionnellement !


photo sebastien hem webPouvez-vous vous présenter ?

Je suis Sébastien Cavrois, j’ai 40 ans, j’habite Hem et je travaille chez CIV depuis avril 2017 en tant que chef de projet et responsable du système de management de la sécurité d’information. J’ai travaillé pendant 11 ans dans une entreprise de BTP, j’étais chargé d’étude environnement, puis demandeur d’emploi suite à ma décision de rupture conventionnelle effectuée avec l’entreprise.

Comment avez-vous connu le PLIE ?

C’est Pole Emploi qui m’a envoyé vers le PLIE car ils n’avaient pas les moyens de m’accompagner autant que je le souhaitais dans le cadre de ma reconversion.

Quel a été votre parcours dans le PLIE ?

J’ai intégré le PLIE en avril 2016, si je ne dis pas de bêtises. J’ai d’abord travaillé avec mon référent de parcours un nouveau projet professionnel puisque j’avais quitté mon ancien poste dans le cadre d’une rupture conventionnelle et je souhaitais me réorienter professionnellement, ce que ne me permettait pas d’autres organismes d’accompagnement vers l’emploi par lesquels j’étais passé, et j’ai trouvé au PLIE une méthode d’accompagnement en entonnoir afin de réduire le champ des possibles de ce que je souhaitais faire et ce que je pouvais faire, que ce soit en fonction de mes capacités et également de ce qu’il est encore possible de faire à mon âge. Ensuite j’ai rencontré la chargée des relations avec les entreprises pour travailler les possibilités qui s’offraient à moi via ses contacts.

Comment avez-vous rencontré votre employeur actuel ?

J’ai été mis en relation avec celui qui allait être mon nouvel employeur via la chargée des relations avec les entreprises du PLIE qui était en contact avec l’entreprise CIV. L’entreprise cherchait à développer sa structuration interne dans le cadre de l’évolution de l’entreprise, elle voulait renforcer l’encadrement de la société et même si mon parcours était à priori différent de ce que l’entreprise cherchait, elle a tout de même souhaité me rencontrer compte tenu de mon expérience en tant que chef de projet, mes compétences de gestion de projet pouvaient être un apport pour eux même si je n’avais pas les compétences techniques liées à leur domaine.

Avez-vous suivi des formations pour accéder à ce poste ?

Oui, j’ai suivi une formation sur la norme ISO 27001, co financée par le PLIE et l’entreprise car cette dernière souhaitait que j’obtienne cette certification avant fin 2017. Dans ce contexte, un consultant spécialisé est venu deux jours par mois d’avril à octobre 2017 pour travailler sur place avec moi le développement des outils et des différents documents à produire pour obtenir cette certification.

Comment s’est passé la reprise du travail pour vous ?

Il y avait une petite part d’interrogation puisque je sortais d’une période assez longue d’inactivité professionnelle, et comme cette réorientation, ce nouveau métier était ce que je souhaitais, c’était en même temps de l’excitation ! D’autre part, j’ai été bien accueilli par ma direction et mes collègues. Au début ils se demandaient un peu ce que je venais faire car j’allais faire pas mal de contrôle donc ils avaient un peu d’appréhension mais après dans l’ensemble ça se passe très bien. Avec la direction j’ai une relation de travail privilégiée, on a trouvé un mode de fonctionnement qui nous satisfait mutuellement. Cela a été un bienfait total pour moi, je me suis senti revivre professionnellement. C’est vraiment le jour et la nuit avec ce que j’ai vécu avant. Je suis passé d’un gros groupe de plus de 1000 personnes à une PME d’une vingtaine de personnes… Et cet aspect plus familial notamment, j’y trouve un plaisir et un équilibre complet.

Continuez-vous d’avoir un suivi par le PLIE depuis votre reprise d’emploi ?

Oui le PLIE m’a contacté tous les 15jours durant ma période d’essai pour savoir si tout se passait bien et on continue d’échanger avec mon employeur. Je remercie le PLIE pour ce qu’il a fait pour moi car je ne m’attendais pas à être autant épanoui dans mon nouveau travail.

Comment voyez-vous votre avenir ?

Je le vois chez mon nouvel employeur CIV déjà, car il y a des perspectives d’évolution et de renouvellement étant donné que l’on travaille dans le numérique. Nous sommes très portés sur l’innovation en matière d’environnement et mon expérience passée me permet d’avoir cette vision plus globale qui me permet de me projeter et d’apporter mes suggestions en matière d’écologie. Nous avons déjà un plan d’amélioration qualité pour les années à venir qui s’allonge, et pleins de beaux projets à mettre en œuvre.

Recommanderiez-vous le PLIE à votre entourage ?

Oui, je le recommanderai à d’autres personnes, je l’ai d’ailleurs déjà fait avec un collègue qui lui à l’inverse de moi souhaitait une rupture conventionnelle avec CIV, et depuis son départ on a encore des contacts, je lui ai suggéré de se faire accompagner au plus vite par le PLIE le plus proche de chez lui car l’accompagnement est formidable.


Vous êtes demandeur d’emploi de plus de 26 ans ? Vous rencontrez des difficultés pour retrouver un travail ?
Le PLIE Val de Marque vous propose un accompagnement renforcé et personnalisé afin de trouver l’emploi qui vous correspond.

Les conditions ? Vous devez être disponible et motivé(e) pour accéder à un emploi et/ou une formation et habiter Croix, Forest sur Marque, Hem, Lannoy, Toufflers, Sailly lez Lannoy ou Wasquehal.

Pour vous inscrire, rendez-vous sur notre formulaire de pré-inscription en ligne ou contactez-nous !

logos financeurs val de marque